Place des différentes centrales sources d’énergie électrique dans le dispatching

Sur une courbe de charge, le dispatching national consiste à « empiler » les différentes sources d’énergie par ordre croissant de prix jusqu’à atteindre la couverture complète de la demande prévisionnelle.

 

Voici les différentes sources de production électriques :

  • Les centrales à production fatale (c'est à dire, les centrales dont l'électricité qui serait perdue si elle n'est pas utilisée immédiatement) : l'éolien, le solaire et l'hydraulique au fil de l’eau
  • Les centrales nucléaires dont le fonctionnement est rigide (période de démarrage supérieure à 1 jour, modulation de puissance limitée)
  • Les centrales thermiques : au gaz ou au charbon
  • Les centrales de pointe (très souples mais très coûteuses) : les turbines à combustion, les centrales hydroélectriques, les centrales de pompage-turbinage

Le dispatching national adapte en temps réel son planning prévisionnel en fonction des aléas : systèmes de réglage automatiques, mise à disposition d’une réserve d’énergie en cas de besoin.

 

Parfois, il y a une grande variation de consommation (de 29.300 MW à 91.500 MW en 2015) d’où la nécessité de réaliser ces courbes de charge de façon à adapter au mieux et en permanence les besoins.